4 formats incontournables pour exploiter les stories Linkedin

 

Un petit snap pour votre story à la pause café ?

Les snaps sont les noms de photos d’instants capturés dans le quotidien. Mis bout à bout, ils constituent votre histoire.

Popularisé par le réseau Snapchat, prendre une photo ou une vidéo et la publier sur sa story permettait à tous vos contacts de suivre en temps réel des petits moments de votre journée et voir votre dernier selfie pris avant de partir au bureau.

Les stories, cet ensemble de médias postés les uns à la suite des autres, sont caractérisées par leur côté éphémère.

Repris par Instagram, Facebook et considéré puis réapproprié par Twiter, le concept est maintenant sur Linkedin.

  1. Les stories Linkedin, qu’est-ce que c’est ? Depuis quand existe la fonctionnalité ? 
  2. Quels en sont les objectifs ? 
  3. 4 façons d’en exploiter le potentiel
  4. Conclusion
psychologie du consommateur et marketing digital

Les stories Linkedin, c’est quoi ? Depuis quand ?

A la veille de son anniversaire des 1 mois, nous vous parlons des stories Linkedin, cette récente fonctionnalité du réseau professionnel lancé le 23 juin dernier.

Cela consiste en :

  • La publication de petites vidéos d’une durée maximale de 20 secondes ou alors de photos, postés directement sur la page d’accueil de vos relations.
  • Elles sont disponibles pendant 24 heures, sur une petite barre dominant le feed, dédiée à la fonctionnalité.
  • La fonctionnalité n’existe que sur l’application mobile et que pour vos comptes personnels, les stories Linkedin ne sont pas disponibles pour les pages entreprises à ce jour.

 

idée stories linkedin

Les objectifs ?

 

L’objectif principal de ce nouveau format est de permettre un nouveau mode de communication.

De par leur caractère éphémère, ce nouveau format de partage permet une approche plus personnelle des créateurs de contenus et de la vie des collègues : c’est une façon comme une autre d’inspirer à la création et au travail.

Au final ce qu’on retrouvera le plus sur notre feed ce sera des bouts de vie de nos relations.

Exploiter les stories Linkedin, c’est un bon moyen pour maintenir le contact sans être anxiogène pour ceux qui les regardent car elles offrent le choix d’être vues ou non, pour préserver l’essentialité des informations qui sont publiées sur le profil.

On peut poster un important message au sujet de ses choix de carrière sur son profil et une photo de son café du matin dans sa story mais l’inverse sera moins pertinent…

focus idées réseaux sociaux

4 façons d’exploiter les stories Linkedin

 

Laycom vous présente les 4 meilleures façons d’exploiter les stories Linkedin à travers des personnalités, pour vous permettre d’avoir une ligne de stories cohérente avec votre personne, ce que vous proposez et également de connaître les différentes façons de retenir l’attention !

1. Le Crieur Public

A chaque nouvelle publication sur le compte personnel ou le compte professionnel, on peut l’annoncer sur le compte privé.

Par le biais d’une photo ou d’une vidéo sur la story de votre profil privé, vous pouvez inviter vos relations à porter leur attention sur votre activité professionnelle ou sur votre dernière publication personnelle.

Ça permet également de ramener les premières sources de soutien (les gens liés directement à nous et qui ne sont pas juste nos clients) vers nos produits et nos services.

En apostrophant les gens directement sur la page d’accueil, on les invite à explorer nos publications qu’ils auraient manqué de voir.

Les stories Linkedin sont donc un bon moyen de relance si le niveau d’engagement est plus bas que d’habitude à cause de l’horaire ou du jour de la semaine auquel vous avez posté par exemple.

Si vous publiez un dimanche (trafic faible sur le réseau = taux d’interactions faible), il sera bénéfique d’attirer l’attention sur la publication lundi (trafic élevé sur le réseaux = taux d’interaction plus élevé) et les stories sont un excellent moyen pour y parvenir car elles ne polluent pas votre profil avec des publications répétitives.

 

2. Le Livre Ouvert

Il s’agit de partager des informations.

Dans cette catégorie assez large, on peut faire figurer un certain nombres de choses :

  • Infos générales (sorties de lignes de produits, événements, nouveaux services)
  • Vos conseils sur votre secteur d’activité
  • Questions/réponses (très bon vecteur d’engagement !)
  • Moments du quotidien pour montrer ce qui vous inspire, toutes les choses qui permettent de mieux connaître votre produit, votre service ou alors votre personne si ce que vous faîtes implique votre personnalité.

Les maîtres mots étant « qu’est-ce qui est intéressant à partager ? » à votre sujet ou au sujet de ce que vous faîtes.

Une petite série de vidéos informatives sur un sujet particulier ou l’avant-première aperçu de votre nouveau produit en sont des exemples.

Étant donné le caractère éphémère des stories Linkedin l’avant-première est un bon moyen pour attirer de l’attention et créer de l’engagement sur ce qui va sortir prochainement.

Les gens vont s’en rappeler et avoir ce sentiment de familiarité, qui favorise l’attachement et l’interaction lorsqu’ils verront la publication sur votre profil.

 

3. Le Démonstrateur

En parlant de nouveau produit, exploiter les stories Linkedin pour présenter et faire une démonstration d’un produit est une excellente approche.

On peut parler de ce que c’est, le déballer, l’utiliser pour montrer comment on s’en sert. Cela peut permettre à vos proches et vos connaissances de mieux comprendre ce que vous vendez et, éventuellement, leur donner des idées de comment vous pourriez travailler ensemble.

Quant aux clients, ils peuvent se faire une idée de comment fonctionne votre produit, comment se déroule la prise en main et constater la réalité de l’objet. Une chose présentée en action permet de la comprendre plus vite et y voir de l’intérêt plus vite qu’une chose présentée en image.

Cela s’applique aussi au champ du service car le meilleur moyen de donner envie à quelqu’un de faire appel à vous, c’est de montrer ce que vous êtes capables de faire et comment vous le faites : créer un timelapse de votre dernière création de logo, de posters ou autre, et la poster en story sur Linkedin peut être intéressant en tant que designer graphique par exemple.

4. Le Documentariste (Behind The Scenes)

Qu’est-ce que c’est cet anglicisme ? C’est l’idée de présenter ce qu’il se passe « derrière le rideau » (de théâtre, pas de douche).

C’est mettre en avant toutes les étapes de création d’un produit (de la confection jusqu’à l’emballage, en passant par la création du packaging) pour montrer comment il a été fait.

Il est question de raconter une histoire et de permettre aux clients et aux gens qui vous regardent de s’attacher à ce que vous avez fait et de voir tout ce qui est mis en œuvre dans la réalisation de ce que vous proposez.

Pour exploiter ses stories Linkedin au mieux avec les Behind The Scenes, il faut penser à transmettre un sentiment de :

  • secret,
  • d’intimité
  • ou d’exclusivité.

Toutes les étapes de matérialisation sont importantes car l’être humain aime comprendre les choses dans leur structure de base. Décomposer pour présenter l’unité à la fin, c’est un autre moyen d’offrir ce sentiment de familiarité qui va susciter de l’attachement.

Ça permet également de montrer son quotidien, par exemple :

– en tant que créateur de contenu vidéo, il peut être intéressant de montrer tout ce qu’il se passe derrière chaque vidéo (de la prise de scène au montage)

Ou alors

– montrer le quotidien au bureau et comment chaque membre de votre équipe contribue à faire tourner une machine d’ensemble en présentant leurs rôles dans le quotidien et dans des moments ou événements-clés

Et ces petites choses vont venir véhiculer une image positive de vous, de ce que vous faîtes et comment vous le faites.

lancement fusée stylisée

Pour conclure…

 

Si tant est que ce n’est pas le premier réseau à avoir la fonctionnalité stories, les stories Linkedin sont différentes car elles sont au cœur du but de l’outil.

C’est un des outils de partage les plus optimisés dans le monde professionnel de par la versatilité de ses moyens d’utilisation, sa consommation rapide et son côté moins formel.

Cela a déjà fait ses preuves sur Instagram : exploiter les stories Linkedin à des fins professionnels et en tirer des bénéfices n’est pas chose questionnable.

En revanche, trouver son rythme et son parti pris est peut-être déjà un peu plus confus.

Et vous ? Quelle approche pensez-vous choisir ? Connaissez-vous d’autres types d’utilisateurs de story ?

Si vous souhaitez des conseils ou être guidé en fonction de votre activité, dans ce choix ou un autre, vous êtes libre de contactez nos équipes en cliquant sur ce lien pour programmer un appel. Elles se feront un plaisir de vous aider.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *